Lecture : Les Fleurs Sauvages de Holly Ringland

July 28, 2019

Il y a des livres qui contiennent de belles histoires. Il y en a des tas. Et il y a des histoires qui résonnent en vous, là, quelque part dans un petit recoin que vous pensiez inatteignable par un élément extérieur. C'est ce qu'il s'est produit pour moi en lisant ce roman. 

La chose que je retiendrai de ce livre est, sans aucun doute, la justesse des sentiments abordés sans facilité, sans emporte-pièce. Une vision juste et acérée de sensations qui sont humainement complexes, montrées avec douceur et sincérité. 

 

 

Dans ce roman à la couverture magnifiquement décorée et aux pages embellies de dessins floraux, nous rencontrons une fillette de neuf que nous suivrons tout au long de sa croissance. Croissance dans tous les sens du terme puisque que nous la verrons devenir femme et assisterons à son évolution morale. Née au sein d'un foyer brisé par la violence, saura-t-elle s'en sortir ? Croyant avoir trouvé une alliée, saura-t-elle déceler la vérité ?

 

C'est une histoire d'enfance, c'est une histoire de femmes qui ont connu les pires affres de la vie et se reconstruisent dans une plantation de fleurs sauvages australiennes. C'est une histoire qui questionne sur les blessures, la résilience, le courage, le choix. Une sérieuse remise en cause de la fatalité.

 

Bref, un gros coup de cœur chez moi !

 

Et comme en atelier d'écriture nous abordons souvent le sujet de l'accroche, de la phrase justement travaillée, du lancement d'une scène, je crois qu'il n'y a pas mieux qu'un exemple bien concret d'une entrée en matière qui ne peut laisser le lecteur refermer le livre. Alors, je vous laisse avec les premiers mots de ce roman :

 Avouez que c'est plutôt efficace, non ?

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload